Messages

LES GAULOIS VOUS SOUHAITENT LA BIENVENUE SUR LEUR SITE WEB. REVENEZ SOUVENT CAR DES MISE A JOUR PERIODIQUES ONT LIEU !SUIVEZ L'ASSOCIATION SUR FACEBOOK ! RESTEZ AU COURANT DES TOUTES DERNIERES NOUVELLES. ****CLIQUEZ ICI****LES INSCRIPTIONS EN LIGNE SONT MAINTENANT DISPONIBLE ! CLIQUEZ ICI...LE TOURNOI BANTAM - MIDGET 2018 DE ST-LIN LAURENTIDES BAT SON PLEIN ! BONNE CHANCE A TOUTES LES EQUIPES !LES GAULOIS VOUS SOUHAITENT LA BIENVENUE SUR LEUR SITE WEB. REVENEZ SOUVENT CAR DES MISE A JOUR PERIODIQUES ONT LIEU !SUIVEZ L'ASSOCIATION SUR FACEBOOK ! RESTEZ AU COURANT DES TOUTES DERNIERES NOUVELLES. ****CLIQUEZ ICI****LES INSCRIPTIONS EN LIGNE SONT MAINTENANT DISPONIBLE ! CLIQUEZ ICI...LE TOURNOI BANTAM - MIDGET 2018 DE ST-LIN LAURENTIDES BAT SON PLEIN ! BONNE CHANCE A TOUTES LES EQUIPES !LES GAULOIS VOUS SOUHAITENT LA BIENVENUE SUR LEUR SITE WEB. REVENEZ SOUVENT CAR DES MISE A JOUR PERIODIQUES ONT LIEU !SUIVEZ L'ASSOCIATION SUR FACEBOOK ! RESTEZ AU COURANT DES TOUTES DERNIERES NOUVELLES. ****CLIQUEZ ICI****LES INSCRIPTIONS EN LIGNE SONT MAINTENANT DISPONIBLE ! CLIQUEZ ICI...LE TOURNOI BANTAM - MIDGET 2018 DE ST-LIN LAURENTIDES BAT SON PLEIN ! BONNE CHANCE A TOUTES LES EQUIPES !LES GAULOIS VOUS SOUHAITENT LA BIENVENUE SUR LEUR SITE WEB. REVENEZ SOUVENT CAR DES MISE A JOUR PERIODIQUES ONT LIEU !SUIVEZ L'ASSOCIATION SUR FACEBOOK ! RESTEZ AU COURANT DES TOUTES DERNIERES NOUVELLES. ****CLIQUEZ ICI****LES INSCRIPTIONS EN LIGNE SONT MAINTENANT DISPONIBLE ! CLIQUEZ ICI...LE TOURNOI BANTAM - MIDGET 2018 DE ST-LIN LAURENTIDES BAT SON PLEIN ! BONNE CHANCE A TOUTES LES EQUIPES !LES GAULOIS VOUS SOUHAITENT LA BIENVENUE SUR LEUR SITE WEB. REVENEZ SOUVENT CAR DES MISE A JOUR PERIODIQUES ONT LIEU !SUIVEZ L'ASSOCIATION SUR FACEBOOK ! RESTEZ AU COURANT DES TOUTES DERNIERES NOUVELLES. ****CLIQUEZ ICI****LES INSCRIPTIONS EN LIGNE SONT MAINTENANT DISPONIBLE ! CLIQUEZ ICI...LE TOURNOI BANTAM - MIDGET 2018 DE ST-LIN LAURENTIDES BAT SON PLEIN ! BONNE CHANCE A TOUTES LES EQUIPES !

 

 

Un entraîneur de hockey se vide le cœur et dénonce les parents qui font plus de tort que de bien à leur enfant en lui donnant notamment de l’argent lorsqu’il compte des buts.

Le coach Pascal Hudon entraîne des jeunes au hockey depuis plus de 20 ans, au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Il est exaspéré de voir qu’encore, en 2018, les parents font de graves erreurs avec leurs enfants. Selon lui, la compétition malsaine s’installe lorsque des parents font de leur jeune un « enfant roi ».

« Certains parents croient encore que l’argent achète tout. Que s’ils donnent 10 $ à leur enfant lorsqu’il marque, celui-ci atteindra la Ligue nationale. Ce n’est pas du tout comme ça que ça marche. Pour s’améliorer, ça prend du plaisir. Et avoir de la pression des parents n’apporte aucun plaisir », a dit celui qui entraîne les Jeannois du cégep d’Alma.

Un seul des joueurs qu’a recrutés l’entraîneur depuis les deux dernières décennies a atteint la LNH, soit Yanni Gourde, du Lightning de Tampa Bay.

En ce début de saison de hockey mineur, l’Almatois a encore été témoin de parents qui ont monnayé des buts à l’occasion de camps de hockey mineur auxquels il a assisté. « Ça existe encore en 2018. Je n’en reviens pas », a-t-il lancé.

Le coach Hudon préconise plutôt l’approche valorisante et le travail d’équipe. Il appelle les « dieux de village » les enfants qui ne pensent qu’à marquer, au détriment de leurs coéquipiers.

« Le but, c’est un bonus, c’est une récompense. Le jeune qui collectionne les buts au hockey mineur frappe un mur quand il atteint un calibre plus élevé, comme le AAA ou le collégial. L’estime de soi risque de prendre une débarque », dit-il.

Gérants d’estrade

Le phénomène des « gérants d’estrade » demeure omniprésent dans les arénas. « Certains ne connaissent pas le hockey. Ils croient avoir plus de compétences que nous, qui sommes derrière le banc depuis 20 ans. À long terme, c’est l’enfant qui écope », croit-il.

Pascal Hudon a été conseiller technique pendant deux ans pour l’Association du hockey mineur de Chicoutimi. Selon lui, 90 % des problèmes étaient occasionnés par des parents mécontents.

« Il ne faut jamais oublier que les enfants vieillissent et se souviennent. Si un père se bat dans les estrades, le jeune va s’en rappeler encore à ses 16, 17 ou 18 ans, et il aura honte », dit-il.

Quand l’émotion embarque

Aux dires du directeur de la réglementation chez Hockey Québec, Yves Dallaire, l’augmentation du niveau d’émotivité pendant un match cause parfois des situations qui dégénèrent.

« Des parents se fâchent lorsqu’ils jugent qu’un arbitre donne une mauvaise punition, d’autres critiquent le travail des entraîneurs, et certains ne sont pas contents si leur enfant n’est pas retenu dans la double lettre », cite en exemple M. Dallaire.

Les réseaux sociaux font de plus en plus mal aux organisations sportives, d’après Pascal Hudon. « Les gens sont gênés de venir nous parler. Ils se cachent derrière leur écran et ils pourrissent les réseaux sociaux pour régler leurs comptes ». Ce dernier estime qu’une bonne conversation « dans le blanc des yeux » est beaucoup plus gagnante.

Expulsion

Il est rare qu’un parent soit expulsé d’un aréna en raison de son comportement. Depuis 2010, Hockey Québec a traité de deux à trois cas.

« Lorsque des problèmes litigieux surviennent, ce sont généralement les associations qui gèrent les situations localement », précise Yves Dallaire, directeur de la réglementation chez Hockey Québec.

Des procédures et outils sont d’ailleurs disponibles pour les parents et les ligues de hockey.

Les pires choses qu’il a vues

L’exercice n’a rien de scientifique, mais fort de ses 20 ans d’expérience dans le hockey, Pascal Hudon dresse la liste des pires comportements qu’il a déjà vus dans les arénas.

L’argent donné par des parents en échange d’un but par leur enfant est un geste qui dégoûte Pascal Hudon.

Il a déjà été accusé par des parents d’avoir « brisé une carrière de joueur ». Lorsqu’il a été confronté à ce genre de situation, M. Hudon a eu gain de cause devant le Tribunal.

Les actes de vandalisme à l’égard de biens personnels du personnel d’une équipe de hockey. « J’ai déjà vu un parent crever les pneus du véhicule de l’entraîneur de son fils. Dans le hockey mineur, ce sont des bénévoles et pères de famille. »

Il n’est pas rare selon lui que des parents dénigrent des enfants dans les gradins.

« Il y a des parents qui attendent des coachs dehors pour se battre parce qu’ils sont mécontents des décisions prises pendant une partie. »

Commanditaires

Ville St Lin Laurentides
St Hubert St Lin
Alphonso
Salle L'Opal
Manoir Percé
Subway st Lin Laurentides
Maison TTG Construction
Sabliere Jean Villeneuve
Calfeutrage S. Goyer

Social

Météo

Suivez-nous

Dernières nouvelles